Le Frelon Asiatique – Vespa velutina nigrithorax 

Accueil » Nos Missions » Frelon asiatique

Arrivé accidentellement dans le sud-ouest de la France au début des années 2000, le frelon asiatique a commencé à coloniser la Bretagne au cours de l’année 2010.

    Comment reconnaître le frelon asiatique ?

    Le frelon asiatique – Vespa velutina

    Le frelon européen – Vespa crabro

    Le frelon asiatique ou frelon à pattes jaunes, Vespa velutina, est à dominante noire, avec une large bande orange sur l’abdomen et un liseré jaune sur le premier segment. Sa tête vue de face est orange et les pattes sont jaunes aux extrémités.

    Le frelon européenVespa crabro, souvent confondu avec le Frelon Asiatique, a l’abdomen jaune clair avec des bandes noires. Sa tête est jaune de face et ses pattes sont marrons. Il est plus imposant et peut mesurer jusqu’à 35 mm pour les fondatrices.

    Le cycle du frelon asiatique

    Comment reconnaître un nid de frelon asiatique ?

    Nid primaire de frelon asiatique en évolution

    Au printemps, la fondatrice débute seule la construction de son nid, dans un lieu abrité (auvent, cabanon, abri de jardin, porche de maison, …). Il ressemble à une petite sphère de 5 à 10 cm de diamètre avec une ouverture vers le bas, c’est le nid primaire. Quand le nid atteint la taille d’un gros melon, fin juin-début juillet, il y a déjà de nombreuses naissances d’ouvrières. Si l’emplacement ne convient plus à son développement (manque de place ou dérangement), la colonie migre alors très rapidement pour s’installer à la cime d’un arbre ou dans une haie et être hors d’atteinte et de vue.

    Nid secondaire de frelon asiatique

    Ce nouveau nid ou nid secondaire, qui est construit lui aussi en cellulose, aura l’ouverture positionnée latéralement. Il peut atteindre 1 m de diamètre et abriter jusqu’à 1 500 frelons à partir d’août. En septembre/octobre, un nid peut libérer plusieurs centaines de reines. Toutes ne seront pas fécondées (40 %). De plus, il y aura énormément de mortalité durant l’hiver et au printemps. Le nid, par la suite, va péricliter et ne sera pas réutilisé.

    Des confusions sont possibles !

    Le nid de frelon européen

    Le frelon européen construit également un nid, mais qui est ouvert en partie inférieure. Il installe son nid préférentiellement dans le tronc des arbres creux, dans les bâtiments, rarement en partie aérienne.

    Le nid des guêpes des buissons

    Le nid de guêpes des buissons, installé dans des haies, peut être confondu avec celui du frelon asiatique et l’expertise définitive de l’espèce présente à partir du simple nid est parfois difficile.

    Les dégâts et risques

    Danger pour l’homme

    Le frelon asiatique n’est pas agressif envers l’homme lorsqu’il est en solitaire. Par contre, lors de l’approche du nid (< 5 m), les attaques peuvent être collectives et virulentes. Le danger est réel lors d’opérations de taillage, de débroussaillage et lors de travaux d’élagage ou dans les vergers, dès lors que le nid est relativement bas. Un nombre conséquent d’accidents est encore constaté.

    Lors d’intervention, une attention particulière est nécessaire.

    Danger pour les abeilles

    Les ruchers situés non loin des nids sont les principales victimes du frelon asiatique.

    Le thorax des abeilles, riche en protéine, est l’une des principales sources d’alimentation des larves.

    De plus, cela provoque un stress des abeilles et une vulnérabilité plus grande face aux maladies.

    Risque pour l’environnement

    En plus de s’attaquer aux abeilles, le frelon asiatique consomme également des insectes autochtones utiles (guêpes, mouches, …).

    Le contexte réglementaire national

    • La décision de destruction et les coûts de mise en œuvre incombent au propriétaire du fond sur lequel se trouve le nid.
    • L’Etat ne prévoit pas à ce stade de participer au financement des mesures de lutte contre le frelon asiatique.
    • La problématique du développement du frelon asiatique est prise en compte par l’Etat uniquement pour son impact sur l’activité apicole.
    56292235

    État des lieux dans le Finistère

    Avec 8 981 foyers traités d’avril à novembre, la saison 2022 a été particulièrement intense, en raison des conditions météorologiques très favorables aux hyménoptères

    Le cadre réglementaire dans le Finistère

    Depuis 2012, cette espèce fait l’objet de deux arrêtés :

    • Le frelon asiatique est classé dans la liste des dangers sanitaires de 2ème catégorie pour l’abeille domestique Apis mellifera sur tout le territoire français par arrêté ministériel du 26/12/2012
    • Arrêté ministériel du 22/01/2013 : L’introduction volontaire dans le milieu naturel des spécimens vivants du frelon à patte jaune est interdite. Elle est considérée comme une espèce exotique envahissante.

    Plus d’informations sur la règlementation,  ici

    Les Moyens de lutte mis en place sur le Département

    Une lutte collective est organisée dans le Finistère auprès des collectivités volontaires. Veuillez vous rapprocher de votre mairie pour connaitre la procédure locale.

    Je suis un particulier

    Je contacte la mairie de mon domicile pour savoir si une lutte collective est mise en place sur mon territoire et prendre ainsi connaissance de la procédure à suivre.

    Dans le cas où aucune lutte n’est organisée par la collectivité je peux contacter un professionnel de la liste ci-dessus :

     

    Liste des professionnels Référencés –  2023

     

    Je suis une collectivité

    La FDGDON 29 coordonne des campagnes de lutte collective en partenariat avec les communautés de communes. L’objectif est de mettre en place une lutte collective organisée et coordonnée garantissant l’efficacité des destructions. Nous vous proposons la formation d’un réseau de référents locaux ainsi que l’organisation des opérations de traitements par des professionnels référencés par la FDGDON 29.

    Lorsqu’un nid de frelon asiatique est découvert, sa destruction doit être systématiquement réalisée afin d’éviter la prolifération de l’espèce. Cette intervention requiert des précautions particulières. Une destruction non maîtrisée de l’espèce peut avoir des conséquences importantes.

    Je contacte la FDGDON 29 pour établir une convention de lutte collective sur mon territoire.