La taupe, Talpa europaea

Accueil » Nos Missions » Taupe

La taupe est un petit mammifère dont l’activité est essentiellement souterraine. Selon la localisation, il existe plusieurs espèces de taupes difficilement identifiables morphologiquement. La taupe d’Europe est l’espèce vivant sur le territoire français en passant par le centre de l’Europe et jusqu’en Russie.

La taupe d’Europe a un corps allongé, compact et cylindrique. La tête est dans l’alignement du corps et le cou est réduit. Le museau est terminé par un groin. Sa morphologie est adaptée à son activité souterraine : yeux minuscules, petites oreilles sans pavillon, courtes et puissantes pattes antérieures en forme de pelles dotées de grandes griffes. Avec son pelage dense, et doux au touché, la taupe peut facilement changer dans direction dans les cavités souterraines.

C’est un animal insectivore, son alimentation est composée principalement de vers de terre et de larves d’insectes dont elle consomme près de 40 à 50 grammes par jour. Elle a la particularité de signaler sa présence par des monticules de terre : les taupinières.

La taupe d’Europe fréquente les forêts, les prairies, les terrains agricoles. On la retrouve également dans les jardins des particuliers, les parcs publics et les terrains sportifs.

La taupe est active de jour comme de nuit tout au long de l’année, elle n’hiberne pas contrairement à ce qu’on pourrait penser. La taupe ne sort que très rarement de sa taupinière. C’est par ses taupinières que la taupe génère des nuisances, elles sont le résultat de terre rejetée à la surface du sol. Plusieurs types de galeries sont réalisées par les taupes. Celles en profondeur et celles en surface.

Celles en profondeur peuvent mesurer jusqu’à 40 cm de hauteur par endroit et parfois, plus d’un mètre de largeur. Les galeries en surface mesurent en moyenne 5 cm de large et 4 cm de hauteur.

Ses caractéristiques

  • Taille : De 11.3 cm à 15,9 cm. La queue pouvant atteindre 4 cm de longueur.

  • Poids moyen adulte : De 70 gr à 130 gr.

  • Reproduction : Elle peut avoir une portée de 2 à 4 jeunes par an.

  • Longévité : 3 ans.

Les dégâts et risques

Du fait de son activité exclusivement souterraine, les taupes occasionnent des dégâts autant visibles qu’invisibles :

  • D’un point de vue esthétique, les taupes réalisent de nombreux dégâts dans les jardins des particuliers, dans les parcs publics ou sur les terrains sportifs vecteur d’accident et d’entretien supplémentaire.

  • Dans le secteur agricole, les taupes provoquent :

• Une contamination des aliments du bétail (terre dans l’ensilage qui provoque une altération bactérienne du fourrage).

• Une incidence sur la qualité des récoltes (pois, haricots, …)

• Une usure des outils de fauche et de tonte.

Les moyens de lutte

La taupe est une espèce classée « organisme nuisible » au titre de la protection des végétaux.

Ce statut autorise différentes méthodes de lutte :

  • Le piégeage 

  • Les appareils pyrotechniques ou à détonation : Une fois la galerie trouvée, les pièges sont disposés de part et d’autre. Un passage régulier est effectué pour vérifier si les pièges sont détendus

  • Le gazage ou fumigation (PH3) (réservé aux applicateurs agréés) : Le phosphure d’hydrogène déposé sous forme de pastille au fond des galeries réagit à l’humidité du sol en dégageant un gaz toxique pour la taupe. L’intervention se fait par une personne certifiée et l’organisme qui l’emploie doit être agrée par le Service Régional de l’Alimentation
56292235

État des lieux dans le Finistère

La taupe est une espèce locale, dont la présence est une preuve de bonne santé des milieux, mais qui peut engendrer des nuisances.

Le cadre réglementaire dans le Finistère

La taupe est une espèce classée « organisme nuisible » au titre de la protection des végétaux. Ce statut autorise différentes méthodes de lutte :

  • le piégeage ;
  • les appareils pyrotechniques ou à détonation ;
  • le gazage (PH3) (réservé aux applicateurs agréés).

Les moyens de lutte mis en place sur le Département

La FDGDON 29 intervient par piégeage sous forme de prestation sur certains sites publics, industriels, militaires […] pour limiter les nuisances liées à la présence de taupes. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir une proposition technique de lutte.

La FDGDON 29 propose également des sessions de formations aux techniques de piégeage, sur une demi-journée, à destination des particuliers et des agents municipaux. Le but est d’acquérir les connaissances et la pratique pour pouvoir lutter de manière autonome.

Les sessions de formations sont mises en place à partir d’un certain nombre d’inscriptions.

Vous pouvez vous inscrire en nous contactant.